Au coeur de l’Europe, la Suisse est un pays où le niveau de vie est très élevé, ce qui signifie également des prix immobiliers coûteux. Au printemps 2022, la valeur du mètre carré en Confédération Helvétique varie de 7000 à 8000 euros, soit un indice supérieur à la plupart des capitales du continent. Si vous souhaitez investir dans l’immobilier en Suisse, certains cantons s’avèrent davantage accessibles financièrement.

Prenons cet exemple: vous souhaitez faire un investissement immobilier à Lausanne. L’achat d’une propriété est un investissement énorme, il est donc important d’obtenir une estimation de la valeur de la propriété avant de faire une offre. Si vous cherchez à acheter une propriété à Lausanne, vous devrez trouver un service d’estimation fiable à Lausanne qui pourra vous donner une évaluation précise de la valeur de la propriété. Les services d’estimation prennent en compte différents éléments lors de l’évaluation d’un bien, tels que l’emplacement, la taille et les caractéristiques du bien. Ils examinent également des propriétés comparables dans la région pour se faire une idée de la valeur marchande du bien. Une fois que vous avez une estimation de la valeur du bien, vous pouvez faire une offre en toute confiance et commencer à négocier avec le vendeur.

Carte des prix immobilier en Suisse quels sont les secteurs à privilégier Carte des prix immobiliers : des grandes villes onéreuses

En consultant différents baromètres immobiliers et leur carte interactive, vous remarquerez bien rapidement que les principaux centres urbains suisses affichent des prix extrêmement élevés. Le site Realadvisor par exemple relève une moyenne du mètre carré de plus de 16000 euros à Zoug (plus de 14 000 à l’échelle du canton éponyme), ainsi que plus de 15 000 euros à Genève et Zurich. Plus loin dans le classement, Lausanne et Bâle ont un mètre carré compris entre 9000 et 12 000 euros.

Il est néanmoins possible de trouver des cités abordables, notamment dans la partie romande, à La-Chaux-de-Fonds, Sion, Fribourg ou encore Bienne. Dans ces espaces, les prix classiques demeurent aux alentours de 4000 à 6500 euros/m².

Carte des prix immobiliers en Suisse : une opposition Est-Ouest ?

Au-delà de l’habituelle différence de prix entre ville et campagne, l’écart entre la partie romande et la suisse alémanique est une autre donnée qui ressort assez nettement de la carte des prix immobiliers.

En effet, mis à part le canton de Genève et dans une moindre mesure celui de Vaud, l’ouest suisse tend à être moins coûteux. C’est surtout vrai du côté du Jura, le canton le plus accessible du pays, où même les appartements se situent en-dessous de la barre des 4500 euros/m². Nauchâtel, le Valais ou encore le canton de Berne sont tous moins onéreux que la moyenne nationale.

Au contraire, le sud-est et le centre de la Suisse sont nettement plus chers, de Lucerne aux Grisons, où les appartements valent plus de 11 000 euros le mètre carré. Tout ce secteur de la Suisse est bien entendu porté par les cantons de Zug et de Nidelwald. L’opposition Est-Ouest n’est cependant pas systématique, et vous pourriez décider d’investir en Thurgovie, à Saint-Gall et plus encore dans le Canton de Glarus, en-dessous des 7000 euros, quel que soit le type de bien immobilier.

©2022 carte-prix-immobilier.ch | Tous droits réservés